ladecouvertedelasemaine-bobunParis

Au poulet, au boeuf ou au porc, personne ne résiste à un nem bien frais qui croque sous la dent. Ajoutez des nouilles, de la salade fraîche, de la menthe, des pistaches grillées et des morceaux de boeuf bien tendres et vous obtenez un bo bun ! Mais où manger le meilleur Bo Bun de Paris ?? Aller hop j’enfile mon sac à dos et je pars à la découverte de ce petit resto du 13ème dont tout le monde parle…

Tout le monde a son traiteur chinois préféré, son adresse fétiche où trouver le nem qui nous remontera le moral après une semaine difficile. Et pour les gros chagrins, je vous conseille d’aller chez PHO, un restaurant vietnamien vraiment délicieux !
Ce restaurant situé dans le 13eme arrondissement de Paris n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il dispose déjà de distinctions sur lefigaro.fr, tripadvisor.fr mais aussi des sites et blogs de bonnes adresses culinaires ou encore le guide Michelin 2015 ! Rien que ça !

ladecouvertedelasemaine-bobun-guidemichelin2  ladecouvertedelasemaine-bobun-guidemichelin

Monsieur TE, le restaurateur, est arrivé en France il y a 47 ans et a amené avec lui toute sa culture Vietnamienne qu’il nous offre dans ses assiettes. Résultat : un vrai régal.

D’ailleurs, signe distinctif je trouve, à chacun de mes passages la salle était bondée…de vietnamiens. C’est qu’il doit taquiner quand même un peu Mister TE non ? (tu l’as ? monsieur TE…Mister T…hum bon).

Pour les retardataires qui n’auraient jamais goûté de Bo Bun, petit cours de rattrapage :

Le bún bò (ou bò bún dans certains restaurants français) (vermicelles pour bún) est un plat d’origine vietnamienne, composé de vermicelle de soja ou de riz, de germes de soja, debœuf sauté aux oignons, de concombre en julienne, d’oignons frits séchés, de menthe fraîche, de coriandre longue, de citronnelle, de Tia tô (shiso japonais ou perilla frutescens) ainsi que de cacahuètes torréfiées broyées. L’huile qui a servi à faire frire les oignons est conservée pour parfumer et assaisonner l’ensemble, avec parfois du piment, du poivre, du sucre, de la pâte de crevette.

Le bún bò, c’est un bò accompagné d’une sauce nuoc mam préparée (sauce de poisson fermenté, également utilisée pour les nems).

source : wikipedia

 

La carte propose toutes les saveurs du Vietnam à des prix raisonnables, comptez entre 10 et 15 euros par personne avec un plat et une boisson.

ladecouvertedelasemaine-bobun-lacarte

Je me décide sur un BO BUN, valeur sure et bon moyen de tester la qualité du restaurant puisqu’on y trouve des nems, de la viande sautée, des nouilles, de la salade et bien d’autres choses que mon corps réclame plus je regarde la table des voisins.
Le service est assuré par la femme et la fille du cuisinier et le moins qu’on puisse dire c’est que ça dépote ! Nous sommes Dimanche, il est 13h et la salle est pleine à craquer avec des gens qui font la queue dehors. Pourtant les deux Miss TE ne se laissent pas abattre et enchainent les assiettes tranquillement avec méthode.
Bilan un service ultra rapide et une assiette bien garnie et chaude qui atterrit devant mes yeux et mon ventre qui crie famine.

Le contenu de l’assiette, l’odeur, les couleurs, la quantité…je n’ai rien touché que je suis déjà comblée. D’ailleurs c’est simple, ce n’est pas une assiette mais bien un mini saladier qu’on me présente :

ladecouvertedelasemaine-bobun-assiette

 

Les nems sont croquants, la carotte craquante, le boeuf est tendre, les pistaches et les oignons fris justement dosés, la menthe rafraîchit quand la sauce piquante réchauffe bref c’est un orgasme pour mes papilles. C’est frais et ça se sent. Rien n’est mou dans la bouche ou fade, chaque bouchée ressemble à la première c’est juste divin. Et pour 9,90 € le bo bun moi j’appelle ça thérapie.

ladecouvertedelasemaine-bobun-assiette2

ladecouvertedelasemaine-bobun-smoothieLa carte propose aussi des boissons typiques vietnamiennes mais j’ai peur de m’y risquer. Je suis tatillon sur le liquide et je n’ai pas envie de prendre le risque que ça dénature trop le goût dans ma bouche. Mais encore une fois, la table des voisins me fait de l’oeil, et madame a pris un smoothie à la mangue qui n’a pas l’air dégeu du tout.
Aller on s’en fout jle tente….

A l’image du Bo Bun le smoothie est frais, généreux et pas trop sucré, justement dosé. D’ailleurs on peut voir la patronne le faire soi même au bar. Rien de congelé donc.

BILAN :

Une adresse à retenir, à partager et à re visiter ! Les propriétaires sont sympas, dynamiques et le service est au top ! La cuisine mérite amplement sa bonne réputation et les prix ne semblent pas augmenter d’année en année malgré toutes les distinctions que le restaurant empoche.

PHO y aller les yeux fermés ! 

(j’étais obligée de faire cette vanne…)

ADRESSE :
13 rue Philibert-Lucot
75013 PARIS