Flash – Back : le retour du TAMAGOTCHI dans mon sac à dos

Tamagotchi

En bonne adulescente que je suis, il arrive que mon âme d’enfant combiné à mon porte monnaie d’adulte s’emballe de temps en temps. Ca peut frapper n’importe où et n’importe quand et ce coup-ci c’est dans l’allée du rayon jouet d’un Auchan que j’ai renoué contact avec….un Tamagotchi !

Flash Back : me voilà tout d’un coup propulsée dans les années 90′ où je brandissais avec fierté mon Tamagotchi jaune (la version chien forcément) acheté par Papa Maman. A l’époque ils ne savaient pas qu’ils s’apprêtaient à vivre des journées (et des nuits) rythmées à coup de bip bip (comprendre « j’ai faim ») et bip bip bip (« j’ai fait caca »).

La bête était alimentée avec une pile ronde plate (une rareté pour moi à l’époque qui ne connaissait que les piles rondes et longues de la télécommande du magnétoscope) et promettait des semaines de jeux pour son propriétaire et autant d’agacement pour les parents.Si tu fais parti de ces malheureux qui n’ont pas eu la chance d’avoir un Tamagotchi comme copain (pas si) imaginaire, gros plan sur ce jouet emblématique:
tamaotchi-v1

Un Tamagotchi est un jouet japonais électronique sorti en 1996 (j’avais 7 ans) dans lequel se trouve un animal de compagnie virtuel (chien, chat, ou petit monstre mignon). Le jeu consiste à simuler l’éducation de votre animal via les 3 boutons disponibles sur le jouet (en forme d’oeuf donc). Vous pouvez Le nourrir, le laver, jouet avec lui et lui offrir des cadeaux. L’oeuf était disponible en plusieurs coloris et à la mort de votre compagnon, un nouveau apparaît (histoire de pas trop vous faire culpabiliser).

Depuis 96, le jouet a fait son bout de chemin et est toujours populaire :

tamaotchi-v2

 

Et c’est aujourd’hui en 2015 que je découvre sa toute nouvelle version :

Tamagotchi

Le design du Jouet n’a presque pas changé : une forme d’oeuf, 3 boutons qui me permettent de naviguer dans le petit programme du jouet et c’est tout. A noter qu’on est en 2015 et que même si l’on trouve aujourd’hui des prises USB partout, les Tamagotchi eux sont restés bloqués à l’époque des piles.
Les 2 piles ajoutées, je peux assister à la naissance du petit monstre:

Tamagotchi-demarage

Et quelques jours plus tard, des milliers de litre de lait ingurgités, des tonnes de plats de pâte,cheesecake, glaces engloutis et des milliards de caca déposés dans sa salle de bain le voila en pleine crise d’adolescence :

Tamagotchi-adulte

Après plusieurs mois d’utilisation je l’ai ramené au bureau, laissé trainé un peu partout dans la maison et ailleurs et le bilan tombe : ça n’a pas changé. Ce qui est une bonne chose…et une moins bonne.
L’entendre sonner quasi toute la journée m’a rappelé de bons souvenirs. Et puis les manip’ sont rapides donc on peut pas dire qu’ils soit très contraignant. Par contre 19 ans plus tard on s’attendrait à un peu plus de personnalisation comme sa sonnerie, le look de son personnage, l’aménagement de sa maison…etc.

Je ne l’ai pas mentionné ici mais vous pouvez bien évidemment communiquer avec d’autres Tamagotchi pour échanger des objets, friandises ….etc et faire découvrir à votre Tamagotchi les joies de l’amitié virtuelle.L’objet en lui même claque pas mal. La forme, la prise en main, les boutons agréables…Etc tout ça joue beaucoup en sa faveur mais je ne suis pas sure que ça suffise aux enfants d’aujourd’hui….enfin ça reste à vous de me le dire 😉

Ma relation avec mon Tamagotchi touche à sa fin alors si l’un de vous souhaite renouer contact avec son enfance ou l’offrir a un de ses enfants/cousins/neveu ou que sais-je, je serais ravie de vous l’offrir pour qu’il offre quelques heures de jeu à son heureux propriétaire.

Et chez vous, des jouets que vous aimeriez secrètement retrouver ? 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *